Podcast et Interviews vidéo du Café nile avec Serge Brichet

2015 est une année particulière pour l’Assurance Maladie car nous fêtons les 70 ans de la « Sécu ». Issue des ordonnances de 1945 élaborées par le Conseil National de la Résistance au sortir de la guerre, la protection sociale a évolué. Il sera bon de s’interroger sur le sens de cette évolution, sur le maintien ou la perte des valeurs qui ont présidé à sa conception et à sa mise en œuvre. C’est précisément ce que nous ferons lors des prochains Etats Généraux de la Santé en Régions (10 et 11 septembre à l’Abbaye de Fontenay) qui auront pour thème cette année « Quelles valeurs pour le socle de solidarité ? ».
L’une des raisons majeures de ce questionnement est la place que représentent actuellement les assureurs complémentaires dans la couverture du risque maladie. Les derniers textes qui précisent l’assurance
complémentaires santé sont d’ailleurs singuliers, l’Etat fixant par décret les conditions précises de ce que sont ces contrats, émanant d’entreprises privées.
Cet encadrement étatique pose question car il va influer profondément sur la gestion complémentaire du risque et ses corollaires essentiels que sont les contrats et relations entre ces assureurs et les professionnels de santé. Liaisons fatales pensent certains, les prises de positions syndicales à ce sujet sont fortes et montrent une posture défensive des acteurs de la santé.

Serge Brichet, président de la Mutuelle Générale de l’Economie, des Finances et de l’Industrie (MGEFI), président de la Mutualité Fonction Publique (MFP) et membre du Conseil des présidents d’ISTYA (l’union mutualiste de groupe composée de la MGEN, la MNT, la MGET, la MAEE, la MCDEF et la MGEFI) nous a fait le plaisir et l’honneur de venir débattre avec nous, le 25 mars dernier pour un café nile sur le thème :

« Professionnels de santé et assureurs complémentaires : quelles relations pour la couverture maladie de demain ? »

Vous pouvez dès à présent (ré)écouter ces échanges ci-dessous :

Nous en avons profité pour lui poser quelques questions, retrouvez ci-dessous ses réponses en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *