Podcast et Interviews vidéo du Café nile avec Philippe Rollandin

La médecine de demain sera génétique, prédictive et personnalisée.
Moins de 20 ans après l’aboutissement du Human genetics project qui avait permis le premier séquençage intégral du génome humain pour un coût de 3 milliards de dollars, le séquençage est banalisé. Pour 99 dollars, la filiale médicale de Google propose un séquençage basique et pour 999 dollars un séquençage intégral. Dans un avenir proche, le séquençage du génome sera généralisé, obligatoire et opposable. Le dossier médical n’indiquera plus les antécédents médicaux mais les pathologies à venir. Cette nouvelle médecine – qui viendra à bout de toutes les grandes pathologies – va faire exploser les compteurs de l’espérance de vie qui ne sera plus de 85 ans mais de 120, 130, 140 ans et plus si affinités… Ce grand bouleversement va provoquer un triple choc : démographique (avec un Occident qui ne sera plus qu’une immense maison de retraite), géopolitique (avec la confrontation entre cet hémisphère nord vieillissant et un hémisphère sud jeune) et éthique (avec la capacité de programmer la vie des hommes en fonction de leur génome et celle d’éliminer ceux dont le rapport coût/efficacité ne sera pas positif….)
Une anticipation de ces trois chocs est indispensable pour éviter l’émergence de ce « Monde cannibale ». Dans un ouvrage au titre éponyme, Philippe Rollandin, consultant en communication et système de santé après avoir été journaliste spécialisé en économie de santé (Quotidien du Médecin, Panorama du Médecin, l’Express, etc…), nous invite à réfléchir à la prospective de notre médecine et de ses conséquences pour notre société.

Philippe Rollandin nous a fait le plaisir et l’honneur de venir débattre avec nous, le 27 mai dernier pour un café nile sur le thème :

« Médecine génétique : le monde deviendra-t-il cannibale ? »

Vous pouvez dès à présent (ré)écouter ces échanges ci-dessous :

 
Nous en avons profité pour lui poser quelques questions, retrouvez ci-dessous ses réponses en vidéo :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *