« Oh vieillesse ennemie ! » Billet d’humeur paru dans la Gazette Santé Social – janvier 2016

A consulter dans le numéro de janvier 2016, dans la Gazette Santé Social.

En lieu et place de la fève dans la galette, nos anciens recevront cette année pour leurs étrennes la « loi d’adaptation de la société au vieillissement ».

Mes aïeux (sic), quel titre ! Dans ce foutraillis de textes législatifs qui tombent comme à Gravelotte, quoi de plus normal que de faire figurer l’esprit de la loi dans son titre. Des fois que les jeunes générations ne comprendraient pas à quoi elle sert.

Il est évident que la société résiste au vieillissement et qu’il convient de l’adapter, coûte que coûte, à grand renfort de Silver Economy… Pas de jeunisme s’il vous plaît. Le nouveau monde sera vieux et d’ailleurs pensé pour les vieux. On va vivre jusqu’à 120 ans et même plus pour les transhumanistes. Il est donc temps de protéger cette espèce en voie d’extension et le capital économique qu’elle représente.

Car on nous promet des vieux comme des galions cousus d’or, des tontons Cristobal porteurs de la manne céleste de l’emploi des jeunes par millions pour les mille prochaines années. Un océan d’entreprises de services pour apporter les petits plats chauds à nos chères têtes chenues. Dodine Herry en rêvait dans « Après la sieste » !

Une vision un peu presbyte. Car tabler sur les retraites dorées de l’État providence fait oublier que les jeunes ne travaillent que rarement avant 26 ans. Il faudra donc trouver des payeurs, ou faire en sorte que les retraites acceptent de payer plus, plus longtemps, plus lourdement. S’ils le peuvent ! On appelle cela de la solidarité intergénérationnelle !

Par Olivier Mariotte, président de nile

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *